Activité musculaire des membres inférieurs en course à pied sur le plat - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue STAPS : Revue internationale des sciences du sport et de l'éducation physique Année : 2005

Activité musculaire des membres inférieurs en course à pied sur le plat

(1)
1

Résumé

Muscular activity of the lower limbs during flat running The primary objective of this article is to describe the main muscle activity of the lower limbs during flat running. The examination of the literature on this subject emphasizes the fact that the mono-articular muscles are only once activated during the stride cycle (vastus lateralis, gluteus maximus). The bi-articular muscles are activated twice: whatever the speed for the biceps femoris and once or twice depending on the speed for the rectus femoris and the gastrocnemius. From this, certain muscles are activated strongly but briefly (gastrocnemius, vastus lateralis), while others are activated weakly but for a long time (tibialis anterior) and others still, such as the rectus femoris and the biceps femoris are activated long and strongly. Raising the speed has a significant impact on these data by increasing the levels of activation and by modifying more or less the activations patterns. The consequences of fatigue result in an increase in the ratio period of work / period of relaxation, as well as in an increase in the relationship EMGi / Force. Finally, the consequences of the level of expertise on patterns and levels of activity, although discussed only infrequently in the literature, are presented in relation to their role with regard to both the energetic cost and the evolution of these patterns with fatigue.
Cet article a pour objectif principal de décrire l'activité des principaux muscles des membres inférieurs dans la course à pied sur le plat. L'examen de la littérature à ce sujet permet de mettre en avant le fait que les muscles mono-articulaires sont activés une seule fois au cours du cycle de la foulée (vastus lateralis, gluteus maximus). Les muscles bi-articulaires sont activés deux fois : quelle que soit la vitesse pour le biceps femoris et une ou deux fois selon la vitesse pour le rectus femoris et le gastrocnemius. De ce fait, certains muscles sont activés fortement mais brièvement (gastrocnemius, vastus lateralis), d'autres sont activés faiblement mais longtemps (tibialis anterior) et d'autres encore tels que le rectus femoris et le biceps femoris sont activés assez longuement et assez fortement. L'élévation de la vitesse influe très largement sur ces données en augmentant les niveaux d'activation et en modifiant peu ou prou les patterns d'activation. Les conséquences liées à la fatigue se traduisent par une augmentation du rapport temps de travail / temps de relaxation, et à une augmentation du rapport EMGi / force. Enfin, les conséquences du niveau d'expertise sur les patterns et niveaux d'activité, quoique peu abordées dans la littérature, sont présentées dans leur lien avec le coût énergétique et dans l'évolution de ces patterns avec la fatigue.
Fichier principal
Vignette du fichier
20- Activite musculaire des membres inferieurs en course à pied.pdf (279.52 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01697375 , version 1 (31-01-2018)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01697375 , version 1

Citer

Christine Hanon. Activité musculaire des membres inférieurs en course à pied sur le plat. STAPS : Revue internationale des sciences du sport et de l'éducation physique, 2005, 68, pp.111-124. ⟨hal-01697375⟩

Collections

INSEP
220 Consultations
4830 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More