Comparaison de la composition corporelle obtenue par bio-impédance et par absorptiométrie biphotonique chez des sportifs de haut niveau

Résumé : Cette étude porte sur la comparaison des mesures de la masse maigre entre la bio-impédance (BIA) et l’absorptiométrie (DXA) et l’eau corporelle totale BIA et celle estimée par BIA à partir de la masse maigre DXA. Synthèse des faits et résultats. Trente athlètes pratiquant différents sports à catégories de poids ont été examinés simultanément par les deux techniques de bio-impédance et d’absorptiométrie DXA. Il existe des différences statistiquement significatives de la masse maigre entre ces deux techniques. L’eau corporelle totale mesurée par bio-impédance et celle estimée à partir de la masse maigre DXA présentent des écarts supérieurs à ± 2% dans plus de 50% des cas. Conclusion. Les techniques de bio-impédance et d’absorptiométrie DXA ne sont pas interchangeables.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01763402
Contributeur : Alain Frey <>
Soumis le : mardi 17 avril 2018 - 12:41:49
Dernière modification le : mercredi 22 mai 2019 - 15:36:05

Identifiants

Collections

Citation

Alain Frey, J.C. Pineau. Comparaison de la composition corporelle obtenue par bio-impédance et par absorptiométrie biphotonique chez des sportifs de haut niveau. Science & Sports, Elsevier 2014, 29 (3), pp.164 - 167. ⟨10.1016/j.scispo.2014.03.001⟩. ⟨hal-01763402⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

79