Coût énergétique de la course à pied lors de l'enchaînement spécifique d'un duathlon - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Canadian Journal of Applied Physiology Année : 2003

Coût énergétique de la course à pied lors de l'enchaînement spécifique d'un duathlon

(1) , (2) , (2) , (2) , (2)
1
2

Résumé

The aim of the present study was to investigate the variability of the energy cast of running (Cr) during a simulated duathlon performed in outdoor conditions by elite duathletes. This duathlon consisted of 5 km of running, 30 km of cycling, and 5 km of running. The maire suit was the lack of significant difference in Cr be Meen the Mo running bouts (2 JO :t JO mL d'02.km-1·kg-1 vs. 217±10 mL d'02.km-1·kg-1 ). This result is ditferentfrom th ose observed du ring a triathlon, where an increase of energy cost of running bout has been reported. Furthermore, du ring a short-distance duathlon performed by well-trained subjects, none of the physiological (ventilation alteration, metabolic changes, or dehydration) or biomechanical factors that are classically evoked in triathlon research to exp/ain Cr variabilitv seem to be affected by the run-cyc!e-run transition. These results seem to minimize the negative ejfect of the cycle-to-run transition during a short-duration event in well-trained suhjects.
Le but de cette étude était d'analyser la variation du coût énergétique de la course à pied (Cr) lors d'un duathlon expérimental réalisé en conditions extérieures chez des duathlètes de haut niveau de performance. Ce duathlon était composé de 5 km de course à pied, de 30 km de cyclisme, et de 5 km de course à pied. Le principal résultat est 1 'absence de différence significative de Cr entre la première et la deuxième course à pied (210 ±JO mL d'0 2 · km-1 ·kg-1 vs. 217 ±JO mL d'0 2 ·km-1 ·kg-1). Ce résultat est différent de ceux observés en triathlon où il existe une augmentation de Cr par rapport à une course contrôle. En outre, aucun des facteurs physiologiques (altération de la ventilation, changements métaboliques, ou déshydratation) ou biomécaniques classiquement évoqués lors des expérimentations sur le triathlon n'est modifié dans notre expérimentation. Ces résultats semblent minimiser l'effet négatif de la transition cyclisme-course à pied lors d'un effort de courte durée lorsqu 'il est réalisé par des sujets bien entraînés.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-01823689 , version 1 (26-06-2018)

Identifiants

Citer

Christophe Hausswirth, Jean-Marc Vallier, Cyrille Mazure, Thierry Bernard, Jeanick Brisswalter. Coût énergétique de la course à pied lors de l'enchaînement spécifique d'un duathlon. Canadian Journal of Applied Physiology, 2003, 28 (5), pp.673-684. ⟨10.1139/h03-051⟩. ⟨hal-01823689⟩

Collections

UNIV-TLN INSEP
79 Consultations
1 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More