SIMULATION MENTALE, MEMOIRE SPATIALE, LOCOMOTION et ESCALADE SPORTIVE

Résumé : La forme géométrique de ces déplacements locomoteurs complexes est régie par des contraintes environnementales (escalade, slalom de ski), esthétiques (danse, gymnastique), mécaniques (course d'élan du sauteur en hauteur) ou réglementaires. Ces contraintes contribuent à la constitution explicite ou implicite d'un modèle géométrique que le sujet aura pour charge de reproduire. Si l'on considère le déplacement comme la production d'une trajectoire du corps ayant une forme optimale en rapport avec certaines contraintes environnementales, la question se pose alors de savoir dans quelle mesure des modèles de trajectoires peuvent être reproduits par des sujets humains lors de la locomotion. L'objectif de ce travail est de mettre à jour quelques mécanismes d'ajustement de la forme des trajets locomoteurs par rapport à la forme des trajets proposés et de contribuer ainsi à mieux cerner les mécanismes de navigation dans l'espace bidimensionnel. Ce problème est en liaison étroite avec des données actuelles issues des sciences cognitives en général (psychologie, neurosciences, etc.) et trouve des applications certaines dans les activités physiques et artistiques qui nécessitent un guidage et un contrôle précis de la trajectoire du corps entier dans l'environnement. C'est évidemment le cas en escalade rocheuse ou sportive. Dans un premier temps nous nous concentrons sur les données de la littérature qui représentent un support pour notre compréhension de la géométrie des trajets locomoteurs. Nous procédons en quatre étapes. Nous passons en revue certaines conceptions de la notion d'espace et insisterons sur le rôle de l'expérience sensible du sujet. Nous montrons que le fait de déplacer son corps entier dans l'espace est un problème de navigation qui peut être résolu selon différentes stratégies. Nous débouchons ensuite, chez l'homme, sur la production de trajets locomoteurs en envisageant certains modes de contrôle pour les trajets linéaires, en rotation ou dans l'espace bidimensionnel. Enfin, nous analysons les interactions entre les déplacements locomoteurs et les images mentales formées par le sujet qui les réalise. Après ce chapitre théorique, nous consacrons deux chapitres à l'exposé du travail expérimental. Le premier est très clairement consacré à la détermination des indices visuels nécessaires à la restitution fidèle d'un environnement mémorisé en escalade sportive (position des prises dans la voie). Cette question, constitue un point essentiel, en particulier lorsqu'il s'agit d'analyser une voie et d'en estimer la difficulté avant de grimper ou en phase d'isolement. Le second chapitre est consacré à l'étude des mécanismes d'apprentissage de la forme du trajet et du rôle de sa géométrie. Dans une tâche de marche sur un trajet hexagonal, nous cherchons à identifier les incidences d'une activité préalable de simulation du déplacement sur la précision de la reproduction. De plus nous cherchons à clarifier la question du traitement par le sujet des aspects géométriques du modèle en effectuant certaines modifications spécifiques des angles et des distances. Enfin, nous reprenons le texte d'un article scientifique actuellement sous presse pour la revue "Cognitive Brain Research". Cet article expose, de façon synthétique, l'intérêt de la simulation mentale de trajets locomoteurs préalablement observés pour pouvoir en restituer fidèlement la forme. Des discussions sont présentées en fin de chapitre. Elles synthétisent les principaux résultats obtenus, relient notre contribution expérimentale avec les connaissances actuelles sur les déplacements locomoteurs et tracent quelques perspectives concernant le contrôle des trajectoires locomotrices en liaison avec la perception de l'espace et les contraintes motrices et cognitives auxquelles le sujet doit faire face lors de ses déplacements.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [259 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01871829
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : mardi 11 septembre 2018 - 12:30:47
Dernière modification le : mardi 25 septembre 2018 - 01:17:27
Document(s) archivé(s) le : mercredi 12 décembre 2018 - 14:31:17

Fichier

9-Simulation mentale memoire s...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01871829, version 1

Collections

Citation

Stéphane Vieilledent. SIMULATION MENTALE, MEMOIRE SPATIALE, LOCOMOTION et ESCALADE SPORTIVE. [Rapport de recherche] Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 2002. ⟨hal-01871829⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

39

Téléchargements de fichiers

30