EFFETS D' UN ENTRAINEMENT VISUEL GENERAL SUR LES PERFORMANCES DE SABREURS DE HAUT NIVEAU

Résumé : L'objet de cette étude est de témoigner de l'importance donnée à travers le monde à l'évaluation et à l'entraînement des habiletés visuelles en sport et de vérifier l'efficacité d'un programme d'entraînement visuel général de la vision centrale pour l'amélioration des performances visuelles et de la performance motrice d'athlètes de haut niveau ayant des performances visuelles "normales". La moitié des sabreurs du Pôle I.N.S.E.P (groupe expérimental) a bénéficié d'un entraînement visuel général de la vision centrale comprenant des exercices d'entraînement à l'accommodation, à la convergence et à la divergence, à la mobilisation oculaire et aux coordinations visuo-manuelles. Le programme s'est déroulé sur 8 semaines à raison de 4 séances de 20 minutes par semaine intégrées aux séances d'entraînement technique normales programmées par les entraîneurs, séances que suivait également l'autre moitié des sabreurs du Pôle, le groupe témoin. Au cours du programme, la flexibilité accommodative a été augmentée, les capacités fusionnelles ont été améliorées et les coordinations oeil-main ont été affinées. Les 2 groupes ont subi un bilan visuel avant et après l'entraînement visuel du groupe expérimental. Tous les résultats significatifs concernent la convergence : les tireurs ayant bénéficié d'un entraînement visuel général disposent d'une plus grande zone de fusion pour garder une image simple et nette d'un mobile (adversaire, cible ou arme) se rapprochant d'eux. Cette flexibilité accommodative en convergence implique l'accommodation et la convergence, mais également une mobilisation de l'attention spatiale dans le sens de la profondeur. Le transfert de l'amélioration des performances visuelles à la performance motrice a été étudié sur un simulateur : l'ARVIMEX. Les résultats montrent une diminution significative du temps moyen mis par les tireurs du groupe expérimental pour déclencher leurs mouvements (TR). Un entraînement visuel général de la vision centrale a amélioré la performance motrice, que l'information préparatoire soit présentée en vision centrale ou périphérique et que le mouvement soit en direction d'une cible prévue (orientation initiale de l'attention) ou en direction d'une cible imprévue (réorientation de l'attention). Par contre, l'entraînement visuel général, et notamment les exercices de coordinations visuo-motrices, ne semble pas avoir amélioré significativement le versant moteur du mouvement (TM). Cette démarche pourrait être mise en oeuvre pour l'entraînement de l'athlète en dehors ou en complément des séances programmées d'entraînement, de l'athlète physiquement fatigué, ou de l'athlète blessé. Mots
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [77 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01915637
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : mercredi 7 novembre 2018 - 18:19:31
Dernière modification le : mardi 20 novembre 2018 - 01:15:35
Document(s) archivé(s) le : vendredi 8 février 2019 - 15:46:25

Fichier

21-Effets d'un entrainement vi...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01915637, version 1

Collections

Citation

Jean-François Stein, Jean Le Rohellec. EFFETS D' UN ENTRAINEMENT VISUEL GENERAL SUR LES PERFORMANCES DE SABREURS DE HAUT NIVEAU. [Rapport de recherche] Projet n° 2015 bis, Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 2004. ⟨hal-01915637⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

56

Téléchargements de fichiers

104