Etude longitudinale des influences du contexte d'entraînement et des autrui significatifs sur les attitudes hypercompétitives, les buts d'accomplissement, l'estime de soi et la persistance des jeunes judokas d'élite

Résumé : Si la pratique sportive de compétition revêt une fonction de socialisation (Brustad, 1992), les effets supposés de transformation des attitudes motivationnelles qu’elle est susceptible de produire chez les jeunes sportifs demeurent peu étudiés. S’appuyant principalement sur le cadre théorique de la motivation d’accomplissement de Nicholls (1989), cette recherche a pour objet d'étudier de manière longitudinale, à l'aide de mesures répétées au cours de six trimestres, les rôles de certains agents socialisants ou autrui significatifs (entraîneurs, parents, partenaires) dans l'évolution des orientations de buts d'accomplissement, de l'estime de soi et de l'intention d'abandonner ou de poursuivre la pratique intensive du judo dans les structures fédérales réservées aux jeunes élites. Une première étude a montré que les judokas ayant abandonné le centre d’entraînement percevaient les autrui significatifs comme promouvant moins l’orientation vers la tâche et étaient eux-mêmes moins orientés vers la tâche que ceux ayant persisté sur les deux années. Une seconde étude a mis en évidence qu'au cours de leurs deux premières années de pratique intensive du judo en pôle France ou à l'INSEP, les athlètes percevaient les autrui significatifs comme promouvant de moins en moins les orientations vers la tâche et de plus en plus l'orientation vers l'ego, sans que cela n'entraîne de modifications significatives de leurs propres orientations de buts. Par ailleurs, l’estime globale de soi et certaines de ses composantes telles que les perceptions de condition physique, de compétence sportive et d'apparence physique apparaissaient augmenter au cours de cette période. L’intention d’abandonner la pratique compétitive croissait également de façon constante. Une troisième et dernière étude, testant la stabilité temporelle des modèles d'équations structurales des relations entre les différentes variables étudiées, a montré que les perceptions des rôles des autrui significatifs en termes de promotion des orientations vers la tâche demeuraient des prédicteurs positifs et constants de l’orientation vers la tâche des judokas, tandis que l'orientation vers l’ego de ces derniers était prédite essentiellement, de façon positive, par leur perception de recherche de la comparaison par leurs partenaires. Enfin, sur l'ensemble de la période, les rôles prépondérants des pairs et, de façon plus inattendue, de l’orientation vers l’ego des judokas, comme prédicteurs négatifs de l’intention d’abandonner ont été mis en évidence. Ces résultats ouvrent des perspectives pédagogiques utiles aux entraîneurs de judo soucieux de développer les conditions d'entraînement favorables à la persévérance dans la pratique et au maintien dans un système de formation des jeunes judokas les plus à même de constituer l'élite adulte de demain.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [174 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01924593
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : vendredi 16 novembre 2018 - 09:59:04
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 01:18:47
Document(s) archivé(s) le : dimanche 17 février 2019 - 13:25:53

Fichier

33-Etude longtudinale des infl...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01924593, version 1

Collections

Citation

Hervé Le Bars, Christophe Gernigon. Etude longitudinale des influences du contexte d'entraînement et des autrui significatifs sur les attitudes hypercompétitives, les buts d'accomplissement, l'estime de soi et la persistance des jeunes judokas d'élite. [Rapport de recherche] N° 02-047, Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 2006. ⟨hal-01924593⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

31