Athlètes expérimentés et athlètes novices au travail : qu'ont-ils appris ? Que peuvent-ils s'apprendre ? : approche interactionniste des savoirs expérientiels en sport de haut niveau

Résumé : Au delà de la mise en oeuvre des grands principes de l’entraînement, la réussite en sport de haut niveau semble dépendre de savoirs expérientiels, de solutions originales et locales, d’expériences collectives et individuelles singulières, … en bref d’un ensemble de « petites choses » qui font le quotidien de l’entraînement. Les observations rapportées dans nos différentes études ont mis en avant des modalités de plus en plus partagées de la décision et de l'action et finalement, une forme de pilotage de l’entraînement sportif qui interroge le schéma classique du strict transfert d'information de l'entraîneur vers l'athlète (schéma que l’on trouve implicitement dans la majorité des écrits concernant l’entraînement). En raison de l’interdépendance des ressources humaines et matérielles dans les centres d’entraînement, les interactions entre athlètes s'opèrent plus ou moins spontanément, se manifestant par des échanges verbaux, des conseils, de l'observation réciproque, de l'imitation ou du conflit, … et apparaissent ainsi, dans certaines conditions, comme des vecteurs de savoirs. Les athlètes expérimentés et les entraîneurs ont ainsi conscience qu’il y a là des « savoirs cachés » liés à une expérience individuelle et collective souvent longue et chaotique, mais cependant importants pour concevoir le développement futur des athlètes novices confrontés à leur tour aux exigences des compétitions internationales. Il apparait alors naturel de penser que le partage d’expériences entre sportifs expérimentés et novices aide au développement de ces mêmes novices dans l’approche de la haute compétition. La compréhension de la dynamique de l'entraînement et des savoirs qui l’organise au sein de communautés de pratique, nécessite donc de rompre avec un certain nombre de postulats - ou tout au moins de les discuter fortement - selon lesquels l'entrainement correspond à l’activité de l'entraîneur, pour considérer que c'est une activité collective, le résultat émergent de l'interaction entraîneurs – athlètes en situation. L’objet de ce travail consiste à argumenter un changement de point de vue et la nécessité de paradigmes alternatifs en sciences de l’entraînement. Il s’inscrit dans un contexte général qui vise à explorer de nouvelles voies – moins analytiques - de modélisation des phénomènes de l’entraînement dont on peut espérer que chacune améliore notre compréhension du réel.
Liste complète des métadonnées

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01931358
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : jeudi 22 novembre 2018 - 16:57:23
Dernière modification le : mercredi 5 décembre 2018 - 01:19:01
Document(s) archivé(s) le : samedi 23 février 2019 - 15:52:58

Fichier

37-Athletes experimentes et at...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01931358, version 1

Collections

Citation

Philippe Fleurance. Athlètes expérimentés et athlètes novices au travail : qu'ont-ils appris ? Que peuvent-ils s'apprendre ? : approche interactionniste des savoirs expérientiels en sport de haut niveau. [Rapport de recherche] Rapport du projet de recherche N° 03-012, Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 2006. ⟨hal-01931358⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21

Téléchargements de fichiers

28