IDENTIFICATION ET DEVELOPPEMENT DE LA FORCE SPECIFIQUE DU COUREUR DE DEMI-FOND

Résumé : exigences de la course de demi-fond. Pour atteindre cet objectif, il a fallu envisager quatre étapes : 1- Identifier les paramètres mécaniques des forces appliquées au sol en course, mesurer les effets de la vitesse de course sur leur valeur et étudier leurs relations avec la force des extenseurs des membres inférieurs évaluée sur les appareils de musculation. 2- Mesurer les niveaux d’activations musculaires en course à différentes vitesses et comparer ces niveaux d’activation à ceux obtenus lors d’exercices de renforcement des extenseurs des membres inférieurs. 3- Déterminer les effets de la fatigue induite par un 2000 mètres sur les forces développées en course. 4- Analyser les effets d’un entraînement combiné en force et en endurance sur les capacités du coureur à accélérer en état de fatigue. Pour chaque étape, une dizaine de coureurs de demi-fond ont participé à l’étude. Les différents tests étaient composés de deux séquences. Une première séquence où les coureurs réalisaient : - Un test de course permettant de mesurer la consommation maximale d’oxygène, la vitesse associée à cette consommation maximale et la vitesse associée au seuil lactique. - Un test à allure constante durant lequel différents paramètres mécaniques (force, impulsion, temps d’appui et de vol, fréquence, amplitude de pas) étaient recueillis. Une deuxième séquence où les coureurs réalisaient : - Un test de force isométrique maximale. - Un test de charge-vitesse à la presse et à la hip machine (extension de la hanche) Les résultats montrent que : 2- Sur l’axe antéropostérieur, afin de relancer le mouvement sur l’horizontale, les coureurs doivent développer leur force d’extension de hanche le plus rapidement possible dans un contexte de résistance faible. Sur l’axe vertical, les coureurs doivent résister aux contraintes verticales (s’opposer au poids de leur corps et inverser la quantité de mouvement vertical) ; ces exigences mécaniques impliquent de posséder une force isométrique importante. 3- Les résultats de l’étude électromyographique confirment que l’entraînement en force pourrait donc s’établir autour de contractions concentriques à vitesse maximale pour les muscles extenseurs de la hanche et de contractions isométriques pour les muscles extenseurs des membres inférieurs. Ceci nous amène à formuler l’idée suivante : les muscles extenseurs de la hanche sont impliqués dans une bi-fonctionnalité : ils doivent à la fois participer à la résistance à l ‘écrasement (la hanche ne doit pas se fléchir) et en même temps ils doivent animer la hanche dans une extension rapide. Ce groupe musculaire doit-il être capable de se raccourcir rapidement sur des niveaux de tension mécanique élevés ? 4- La fatigue induite par une course de 2000 mètres n’a pas d’effet sur les paramètres mécaniques de la foulée (temps d’appui, de vol, force de réaction du sol, raideur, impulsion). 5- L’entraînement combiné en force et en endurance améliore la performance.
Liste complète des métadonnées

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01936312
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : mardi 27 novembre 2018 - 13:03:21
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 16:56:57
Document(s) archivé(s) le : jeudi 28 février 2019 - 14:22:26

Fichier

42-Identification et developpe...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01936312, version 1

Collections

Citation

Jean Slawinski, Jacques Quièvre, Jean-Michel Lévêque, Richard Heubert, Bruno Gajer. IDENTIFICATION ET DEVELOPPEMENT DE LA FORCE SPECIFIQUE DU COUREUR DE DEMI-FOND. [Rapport de recherche] Rapport du Projet de Recherche n°03-051, Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 2006. ⟨hal-01936312⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

40

Téléchargements de fichiers

34