Fatigue, surentraînement, récupération : L'observation : une solution au surentraînement et à la récupération ? Etude des bases neurales impliquées lors de l'observation d'actions chez des sportifs sains et blessés.

Résumé : L’objet de cette étude était d’améliorer la compréhension des processus mobilisés par l’être humain lors de l’observation de comportements réalisés par ses congénères et d’examiner si l’incapacité temporaire d’un agent observateur de réaliser certaines actions permettait l’accès aux représentations motrices de ces actions. Plus spécifiquement, il s’est agi d’investiguer si le système des neurones miroirs (SNM) chez le sportif blessé était activé. Treize gymnastes féminines expertes, blessées au membre inférieur au début de l’expérimentation, ont été scannées à deux reprises. Le premier examen IRM a eu lieu lorsqu’elles étaient blessées, le second lorsqu’elles étaient rétablies c’est-à-dire six mois plus tard. Lors du premier examen par IRM, les gymnastes ont été scannées alors qu’elles observaient des mouvements qu’elles étaient en mesure de réaliser (i.e., mouvements aux barres asymétriques) et des mouvements qu’elles étaient incapables temporairement d’exécuter (i.e., mouvements au sol). Lors du second examen par IRM, une procédure similaire a été mise en place mais, cette fois-ci, les sujets étaient aptes à effectuer tous les mouvements visionnés. Une séquence en écho-planar (EPI) pondérée en T2 a été utilisée. Les résultats ont montré que le SNM classiquement cité dans la littérature (i.e., cortices prémoteur latéral et pariétal) était activé que les gymnastes soient capables ou non de réaliser les mouvements observés. Par contre, lors du visionnage de mouvements temporairement irréalisables par ces sportives, une diminution d’activation au sein de l’AMS, du cortex moteur cingulaire, et du gyrus postcentral (BA2) (régions récemment reconnues comme appartenant au réseau des NM) et une augmentation d’activation au sein des aires visuelles (i.e., STS et gyrus fusiforme) ont été révélées. Ces résultats ont été discutés en relation avec les travaux récents réalisés dans le domaine des neurosciences cognitives et computationnelles. Des conséquences pour l’entraînement sportif ont été évoquées.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [71 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01949728
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : lundi 10 décembre 2018 - 13:14:14
Dernière modification le : mardi 26 février 2019 - 10:12:37
Document(s) archivé(s) le : lundi 11 mars 2019 - 14:54:14

Fichier

52-Fatigue surentrainement ré...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01949728, version 1

Collections

Citation

Claire Calmels, Swann Pichon, Julie Grèzes, Carpentier Caroline. Fatigue, surentraînement, récupération : L'observation : une solution au surentraînement et à la récupération ? Etude des bases neurales impliquées lors de l'observation d'actions chez des sportifs sains et blessés.. [Rapport de recherche] 07-012, Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP). 2011. ⟨hal-01949728⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

69

Téléchargements de fichiers

190