Talons aiguilles et crampons alu... Les femmes dans les sports de tradition masculine

Résumé : Orienter le projecteur sur les pratiquantes féminines de sports condidérés comme masculins, ce n'est pas les isoler des autres pratiquants ; c'est,aux seules fins de la recherche, les considérer à part ; alors que l'air du temps invite les femmes à s'orienter davantage vers les pratiques physiques "mode" centrées sur le corps que vers des sports traditionnels ou compétitifs, c'est surtout vouloir comprendre qui sont celles-ci qui ont un jour osé la différence ; c'est essayer de mettre au jour pourquoi, dans un tel contexte, elles ont choisi le chemin peu facile de pratiques risquées ou physiquement dures, bref pourquoi elles s'engagent sur des terrains auxquels elles n'avaient pas accès. Ici, la curiosité du sociologue était aiguisée, celle de la femme aussi, qui, par ses propres goûts et pratiques, n'eR était pas vraiment proche . Montrer qui elles sont et dans quelles conditions elles pratiquent, revient à révéler leurs singularités et leurs conformismes, afin, peut-être, que naturellement regardées, elles ne soient précisément plus les sujets de travaux spécifiques.
Liste complète des métadonnées

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01980362
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : lundi 14 janvier 2019 - 13:22:20
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 16:32:51

Identifiants

  • HAL Id : hal-01980362, version 1

Collections

Citation

Catherine Louveau, Michéle Metoudi. Talons aiguilles et crampons alu... Les femmes dans les sports de tradition masculine. [Rapport de recherche] Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 1986. ⟨hal-01980362⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

108

Téléchargements de fichiers

1252