Rôle dynamique de la vision dans l'organisation motrice : Etude comparée chez les pré-adolescents amblyopes et clairvoyants

Résumé : Le but de l'étude est d'établir, en fonction de la posture verticale immobilisée, la part relative du système visuel dans la hiérarchie des systèmes propriocepteurs participant à la stabilisation d'un espace postural nécessaire au développement d'une activité d'ajustement à une cible virtuelle chez les pré-adolescents clairvoyants et chez les pré-adolescents amblyopes. Dans les limites de l'expérience, l'hypothèse principale considère que la hiérarchie entre les systèmes qui participent à la proprioception fonctionnelle laisse apparaître une domination du système visuel chez les sujets clairvoyants, droitiers cohérents, qui n'apparaît pas chez les sujets amblyopes, droitiers mixtes. La possibilité de dissocier expérimentalement le système visuel des systèmes otolithiques et somatiques rend possible l'analyse indirecte des représentations motrices de la verticale subjective qui déterminent l'activité d'ajustement à la verticale subjectîve perçue d'une ligne inscrite sur un dîsque manipulable par le sujet et fortement inclinée préalablement, par l'expérimentateur. L'articulation fonctionnelle entre espace postural et espace d'ajustement s'exerce dans le sens de la détermination de l'espace d'ajustement par l'espace postural. Le rétablissement imparfait de la stabilisation directionnelle posturale se reflète dans l'état manifesté dans l'espace d'ajustement entre la verticale subjective et la verticale objective. Dans un plan frontal, à partir de la posture verticale de référence, les situations expérimentales se définissent par l'orientation de la tête par rapport à la verticale objective et le sens de rotation de la scène visuelle inscrite sur un disque de 1 rn de diamètre et qui peut se déplacer à la vitesse constante de 30°/sec. Les trois orientations de la tête et les deux sens de rotation de la scène visuelle déterminent six situations expérimentales 1 - TETE DROITE - ROTATION DISQUE SENS HORAIRE 2 - TETE DROITE - ROTATION DISQUE SENS ANTI-HORAIRE 3 - TETE 45° GAUCHE - ROTATION DISQUE SENS HORAIRE 4 - TETE 45° GAUCHE - ROTATION DISQUE SENS ANTI-HORAIRE 5 - TETE 45° DROITE - ROTATION DISQUE SENS HORAIRE 6 - TETE 45° DROITE - ROTATION DISQUE SENS ANTI-HORAIRE Chez chaque sujet, la performance est l'écart estimé en degrés dans l'ajustement de la verticale subjective par rapport à la verticale physique. Dans les limites de l'expérience, l'hypothèse principale est vérifiée : dans le rétablissement de la stabilisation de l'espace postural expérimentalement perturbé, la domination du système visuel dans la hiérarchie des systèmes propriocepteurs qui se manifeste chez les sujets clairvoyants ne se retrouve pas chez les sujets amblyopes. Il apparaît, dans le plan frontal, chez les sujets clairvoyants, une participation dynamique de la vision à la discrimination posturale entre les deux hémichamps droit et gauche. En outre, il semble que la maîtrise des impressions de déplacement soit plus labile à droite qu'à gauche surtout, de façon particulièrement nette, chez les sujets clairvoyants.
Liste complète des métadonnées

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01985565
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : vendredi 18 janvier 2019 - 10:21:43
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 15:34:53

Fichier

93-Role dynamique de la vision...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01985565, version 1

Collections

Citation

Robert Le Guern, Didier Chomienne. Rôle dynamique de la vision dans l'organisation motrice : Etude comparée chez les pré-adolescents amblyopes et clairvoyants. [Rapport de recherche] Décision d'Aide n°79-7-0714, Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 1985. ⟨hal-01985565⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18

Téléchargements de fichiers

16