La natation synchronisée et ses pathologies

Résumé : La natation synchronisée, bien qu’ayant une composante artistique importante, requiert une solide condition physique. Le niveau élevé de compétition nécessite un entraînement poussé, responsable de multiples microtraumatismes qu’il convient de prévenir. Epaules, genoux et rachis sont les parties les plus vulnérables.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-02049301
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : mardi 26 février 2019 - 11:58:35
Dernière modification le : samedi 2 mars 2019 - 01:19:10
Document(s) archivé(s) le : lundi 27 mai 2019 - 14:36:14

Fichier

34- La natation synchronisee e...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02049301, version 1

Collections

Citation

Philippe Le Van. La natation synchronisée et ses pathologies. Médecins du sport, Médecins du sport, 2005, pp.28-30. ⟨hal-02049301⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45

Téléchargements de fichiers

62