Amenorrhea in athletes - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue La lettre du gynécologue Année : 2011

Amenorrhea in athletes

L'aménorrhée de la sportive

(1) , (2)
1
2

Résumé

C’est en 1992 que furent regroupés l’aménorrhée, les troubles des conduites alimentaires et l’ostéoporose sous le nom de "triade de la femme athlète", expression clinique possible du dysfonctionnement de l’axe gonadotrope, lié à une réserve énergétique insuffisante (1). Actuellement, une meilleure connaissance de la physiopathologie permet de définir un modèle plus adapté à cette pathologie : il y a un "continuum" des troubles de la fonction gonadotrope, variant en fonction de la disponibilité énergétique, associé à un effet délétère sur l’os, de l’ostéopénie à l’ostéoporose (2). L’aménorrhée de la sportive est rarement un motif de consultation, car elle est bien acceptée chez la sportive, qui se satisfait de son côté pratique, elle n’est cependant pas à négliger afin d’éviter ce retentissement possible de l’hypoestrogénie sur la santé, particulièrement sur le métabolisme osseux et lipidique.
Fichier principal
Vignette du fichier
70-L'aménorrhée de la sportive.pdf (115.08 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02061467 , version 1 (08-03-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02061467 , version 1

Citer

Carole Maître, Thierry Harvey. L'aménorrhée de la sportive. La lettre du gynécologue, 2011, 358-359, pp.18-21. ⟨hal-02061467⟩

Collections

INSEP
191 Consultations
168 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More