La maternité en cours de carrière chez les sportives de haut niveau : Modalités de la prise de décision - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Les cahiers du Pôle Année : 2010

La maternité en cours de carrière chez les sportives de haut niveau : Modalités de la prise de décision

(1) , (1)
1

Résumé

Jusque dans les années quatre-vingt-dix, la carrière sportive s’arrêtait pour la majorité des athlètes avant trente ans. Elle apparaissait alors comme une parenthèse entre l’enfance et l’âge adulte avant l’entrée dans une vie sociale plus traditionnelle. Chez les athlètes féminines, il n’était pas rare d’observer un lien de cause à effet entre « arrêt de carrière » et « maternité », soit que l’athlète décide de mettre un terme à sa carrière pour satisfaire son désir de maternité, soit que l’arrêt de carrière amène l’athlète à envisager, à relativement brève échéance, un projet de maternité. Dans cette période qui n’est pas si lointaine, la maternité en cours de carrière relevait de l’exception, à l’exemple d’Evelyn Ashford, championne olympique du 4x100m en 1988 et 1992 après avoir mis au monde un enfant en 1985 à l’âge de 28 ans, ou encore, Heike Dreschler, maman en 1989 à l’âge de 25 ans qui a accumulé ensuite les titres de championne olympique et du Monde de 1992 à 2000.
Fichier principal
Vignette du fichier
79-La maternité en cours de carriére chez les sportives.pdf (175.16 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-02065533 , version 1 (12-03-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02065533 , version 1

Citer

Nadine Debois, Aurélie Ledon. La maternité en cours de carrière chez les sportives de haut niveau : Modalités de la prise de décision. Les cahiers du Pôle, 2010, pp.34-41. ⟨hal-02065533⟩

Collections

INSEP
138 Consultations
854 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More