Communiquer, c'est-à-dire ? Analyse de la communication dans la relation entraîneur-athlète

Résumé : Il faut cependant un monde commun aux individus en interaction, une expérience commune. Sans ce monde commun, les individus ne parlent pas le même langage, ne s01tant pas de leur propre cadre de référence. Dans ce cas là, les deux pru.tenaires peuvent cesser toute relation, ou confronter sans cesse, et sans débouché autre que conflictuel, leurs deux systèmes. Nous retrouvons ces deux issues possibles dans la relation entraîneur-athlète: - dans le premier cas de figure, la mauvaise conununication se soldera pru.·la rupture entre entraîneur et athlète. - dans le deuxième cas de figure, si entraîneur et athlète sont rivés l'un à l'auu·e (coexistence forcée), leur mauvaise communication aboutira au conflit, à la non performance ... Toutes les transactions reflètent en quelque sorte une négociation de rôles, et nou·e c01mnunication doit tenir compte, au niveau relationnel, de l'enjeu de ces rôles.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [59 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-01987922
Contributeur : Documentation Insep <>
Soumis le : lundi 21 janvier 2019 - 13:53:29
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 17:13:40

Fichier

98-Communiquer c'est- à -dire...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01987922, version 1

Collections

Citation

Martine Desenclos, Ghislaine Quintillan, Sylvie Gras, Nadine Nonain, Anne Roucan. Communiquer, c'est-à-dire ? Analyse de la communication dans la relation entraîneur-athlète. [Rapport de recherche] Institut National du Sport et de l'Education Physique (INSEP). 1991. ⟨hal-01987922⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

62

Téléchargements de fichiers

112