Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Du double projet au double cursus de formation vers l'excellence : Sport de haut niveau

Résumé : La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République (2013), ainsi que les réformes du lycée (2019) et du baccalauréat (2021) ont des conséquences sur la performance au sens large des sportifs. Les dispositifs d’enseignement actuels restent centrés sur le domaine scolaire sans prendre en considération les spécificités des sportifs en dehors de l’école. À ce jour, les sportifs inscrits dans un cursus de formation doivent concilier de manière analogue leur pratique sportive d’excellence ou d’accession au haut niveau et leurs études sans garantie de bénéficier de réels aménagements pour un double projet équilibré. Les compétences développées dès le plus jeune âge par les sportifs dans leur spécialité nécessitent un environnement spécifique qui est différent de celui de l’école mais qui doit nécessairement se combiner à une formation scolaire planifiée et programmée. Il s’agit donc de donner du sens et révéler ce qui se joue dans ce projet de vie qui combine, dans une unité de temps non extensible et commune à tous les élèves, une double formation exigeante qui vise l’excellence. L’objectif de ce travail est de répondre à la problématique suivante : comment combiner des savoirs scolaires programmés et des savoirs sportifs de haut niveau pour contribuer à la fois à la construction de la personne et au rayonnement de la France dans les grands évènements sportifs internationaux ? Il y a nécessité à construire un référentiel de compétences propre à la formation au sport de haut niveau. L’Élève Sportif de Haut Niveau (ESHN) mobilise des compétences générales et spécifiques qui s’imbriquent dans un temps de vie intégrant un double cursus de formation. Si les compétences scolaires sont planifiées et programmées dans des cycles d’enseignement, les compétences de la formation de haut niveau sont, quant à elles, dépendantes du niveau de maturité de la haute performance. De manière générale, elles sont révélées dans quatre champs d’apprentissages communs à toutes les disciplines sportives : apprendre à s’entraîner, performer, gagner et récupérer. Il convient donc d’entendre que l’ESHN est confronté non pas à un double projet mais bien à un double cursus de formation qu’il doit mener de front dans un temps défini. Cette bascule sémantique du double projet vers le double cursus traduit le quotidien d’un ESHN sans que cela soit reconnu. Si les ESHN ne représentent qu’une petite partie de la population scolaire, ce qui est attendu d’eux dans la représentation internationale mérite que nous puissions définir clairement leur statut d’élèves à besoins particuliers et le reconnaître. Les travaux présentés ici comme des outils d’aide à la compréhension et à la décision cherchent à donner de la lisibilité tout en ouvrant de nouvelles perspectives. L’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris en 2024 offre l’opportunité d’une valorisation du statut des ESHN, qui pourrait s’inscrire dans le cadre de « l’héritage éducatif et sportif » des Jeux.
Liste complète des métadonnées

https://hal-insep.archives-ouvertes.fr/hal-03439423
Contributeur : Valérie Quaireau Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 22 novembre 2021 - 11:32:17
Dernière modification le : jeudi 16 décembre 2021 - 03:43:30
Archivage à long terme le : : mercredi 23 février 2022 - 18:41:15

Fichier

RGI-doubleCursus-2020.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03439423, version 1

Collections

Citation

Courtaud Anne-Marie, Serfaty Jean-Marc. Du double projet au double cursus de formation vers l'excellence : Sport de haut niveau. [Autre] INSEP; Académie de Créteil; Réseau Grand INSEP. 2020. ⟨hal-03439423⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

147

Téléchargements de fichiers

114